منتدى مدرسة سي خالد

أسعدنا تواجدك بيننا على أمل أن تستمتع وتستفيد
وننتظر مشاركاتك وتفاعلك فمرحباً بك بين إخوانك وأخواتك
ونسأل الله لك التوفيق والنجاح والتميز
منتدى مدرسة سي خالد

منتدى تعليمي


    التعريف بالمدرسة l'historique de si khaled

    شاطر
    avatar
    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 25
    تاريخ التسجيل : 28/01/2010

    التعريف بالمدرسة l'historique de si khaled

    مُساهمة  Admin في الخميس فبراير 18, 2010 8:23 pm

    [
    REPUBLIQIE ALGERIENNE DEMOCRATIC ET POPULAIRE


    ECOLE PRIMAIRE SI KHALED
    SIDI AMER-W/ SAIDA




    l'historique de si khaled




    ECRIT PAR : le directeur smain djilali

    Année scolaire : 2008/2009






    École primaire de Franchetti : Ecole primaire de Franchetti maintenant école primaire si Khaled de la commune de Saida créé en 1924. sous l’ occupation française ces structures : deux classes avec deux logements de fonction fabriques en dur , première étage toits avec tuiles , escalier en bois , dalles en briques et poutre en fer carré , sa superficie totale et de 8570m2 cours comprise il existait un lavabo collectif u ,un débarra(buanderie) transformé après l’indépendance en cantine scolaire ; un préau eu tuile et charpente de bois au milieu de ce lui ci était ’accroché une corde qui servait de faire (le grimpé ) tous les élèves qui ont passé par cette école se souviennent de cette corde que seules certains atteignent le sommet .
    Par manque de moyens pour l’aménagement de ce préau c’est regrettable un procès verbal a été établi pour la démolition de celui-ci pour des raisons vraiment sécuritaire dans ces 2 classes, il assistaient des niveaux déférents (sept niveaux) CI - CP – CE1 – CE2 – CM1 – CM2 cours supérieurs –CFE-ce que veut dire par cours supérieurs sont des élèves qui ont raté la 6 me qui n’ont pas l’âge passent en 5eme.
    CFE c’est le certificat de fin d’ études primaire qui est le 1er diplôme reconnu. L’enseignant répartit les niveaux par rangées et donne les cours aux déférents élèves Cette école était construite pour les fils de colons français ; aucun élève algérien n’a fréquenté cette école lors de ses années de 1924-à-1939 .

    Un jour les élèves ont appris que l’indépendance va être prochainement programmée ; ils commençaient à dessiner le drapeau algérien sur les trottoirs, sur les murs et sur les cahiers. Tout juste après le cessez –le feu les élèves algériens ont fait une grève générale ils ont quitte l’école .les enseignants français ont pris la décision ; les élèves ne rejoignent pas les bancs de l’école que s’il sont accompagnes par leur parents. Mais un problème existait à l’époque, certaines élèves n’ont pas pu rejoindre l’école parce que leur parents étaient absents, soit au maquis, soit ils étaient recherches par la direction française.


    Après que les enseignants français ont quitte l’Algérie deux jeunes algériens BOURAS NACEUR ET BOURAS NACIRA ont pris la relève, et ils ont reparti tous les élèves en deux classes , ils ont terminé le programme de cette même année . Même pendant les vacances. l’année scolaire suivante. L’académie a désigné des enseignants et les élèves ont repris leurs cours dans de bonnes conditions ; certains français pensaient que les jeunes algériens n’auront pas d’ enseignants et ne peuvent pas poursuivre leurs études . or notre état a su régler ce problème dans les meilleurs conditions en recrutant des jeunes diplômes.



    Au cours de l’année 1961/1962 un enseignant BLANCA FRANCIS a frappé un élève avec le clou du compas. Il le blessé au bras, les jeunes élèves ont amene leur camarade blessé à la gendarmerie située prés de l’école pour déposer plainte .Les gendarmes sont tous des français ; ont chassé les élèves et le blessé , ils n’ont même pas pris le soin de procéder aux premiers soins les élèves et leur camarades dont le sang coule de la veine , se dérigent vers le centre de santé ou un infirmier l’a soigné . Cet élève est actuellement un cadre à la gendarmerie nationale de notre pays. Il existait une bibliothèque dans cette petite école, qui contenait beaucoup de livres intéressants ce qu’on a remarque (voire le registre de bibliothèque qui existe comme archives ).
    le premier algérien a prêté un livre le 09/04/1949 Mr HACHEMAOUI MOHAMED . le deuxième algérien BOURAS NACEUR le 04/11/1950, ADJEL AHMED , BOURAS BOURAS, celui qui était vraiment interessé par la lecture c’est Mr HACHEMAOUI MOHAMED les enseignants français avaient leur niveau de 6º et 5º. Ils avaient suivi des formations professionnelles dans des écoles normale en France( voir page deux le première registre ). Ils sont gineralement des enseignants couples , la leçon tirer à l’époque on attribue les élèves a des enseignants ayant une pédagogie propre a l’enseignement ceci pour encourager les colon a rester en algerie
    ]

      الوقت/التاريخ الآن هو الجمعة سبتمبر 22, 2017 1:55 am